Connect with us

Bíblia BO1877

Jeremias 24

1 L’Eternel me fit voir une vision , et voici, deux paniers de figues qui étaient posés devant le temple de l’Eternel, après que Nébucadnetsar, roi de Babylone, eut transporté de Jérusalem Jéchonias, fils de Jéhojakim, roi de Juda, et les principaux de Juda, avec les charpentiers et les serruriers, et les ont emmenés à Babylone.

2 L’un des paniers avait de fort bonnes figues, comme sont d’ordinaire les figues qui sont les premières mûres; et l’autre panier avait de fort mauvaises figues, dont on ne pouvait manger, tant elles étaient mauvaises.

3 Et l’Eternel me dit: Que vois-tu, Jérémie? Et je répondis: Des figues, de bonnes figues, et fort bonnes, et de mauvaises, fort mauvaises, qu’on ne saurait manger, tant elles sont mauvaises.

4 Alors la parole de l’Eternel me fut adressée , et il me dit:

5 Ainsi a dit l’Eternel, le Dieu d’Israël: Comme ces figues-ci sont bonnes, ainsi je prendrai connaissance de ceux qui ont été transportés de Juda, que j’ai envoyés hors de ce lieu au pays des Caldéens, et je leur ferai du bien.

6 Et je les regarderai d’un œil favorable, et je les ferai retourner en ce pays, et je les y rebâtirai, et ne les détruirai plus: je les planterai, et ne les arracherai plus.

7 Et je leur donnerai un cœur pour connaître que je suis l’Eternel, et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu: car ils reviendront à moi de tout leur cœur.

8 Et comme ces figues sont si mauvaises qu’on n’en peut manger, tant elles sont mauvaises, l’Eternel a dit: Je mettrai dans un même état Sédécias roi de Juda, et les principaux de sa cour , et le reste de ceux de Jérusalem qui sont demeurés dans ce pays, et ceux qui iront habiter dans le pays d’Egypte.

9 Et je les livrerai pour être agités, pour souffrir du mal par tous les royaumes de la terre, et pour être en opprobre, en proverbe, en risée, et en malédiction par tous les lieux où je les aurai chassés.

10 Et j’enverrai sur eux l’épée, la famine, et la mortalité, jusqu’à ce qu’ils soient consumés de dessus la terre que je leur avais donnée, à eux et à leurs pères.

Continuar Lendo