Connect with us

Bíblia KJF

2 Samuel 14

1 Or Joab le fils de Zeruiah réalisa que le cœur du roi était vers Absalom.

2 Et Joab envoya à Tekoah, et fit venir de là une femme sage et lui dit: Je te prie, fais semblant de mener deuil, et revêts-toi d’habits de deuil, et ne t’oins pas d’huile, mais sois comme une femme qui depuis longtemps mène deuil sur un mort;

3 Puis viens vers le roi, et parle-lui de cette manière. Et Joab mit les mots dans sa bouche.

4 Et quand la femme de Tekoah parla au roi, elle tomba sur son visage contre terre et fit obédience, et dit: Aide-moi, ô roi.

5 Et le roi lui dit: Qu’as-tu? Elle répondit: Je suis vraiment une femme veuve, et mon mari est mort.

6 Et ta servante avait deux fils, et ils se sont querellés dans les champs, et il n’y avait personne pour les séparer, et l’un a frappé l’autre, et l’a tué.

7 Et voici, toute la famille s’est élevée contre ta servante, et ils ont dit: Livre-nous celui qui a frappé son frère, afin que nous le mettions à mort, à cause de la vie de son frère qu’il a tué, et nous détruirons aussi l’héritier. Et ainsi ils éteindront mon charbon [vif] qui me reste, et ne laisseront à mon mari ni nom, ni reste sur la terre.

8 Et le roi dit à la femme: Va dans ta maison, et je donnerai des ordres à ton sujet.

9 Et la femme de Tekoah dit au roi: Mon seigneur, ô roi, que l’iniquité soit sur moi et sur la maison de mon père, et que le roi et son trône en soient innocents.

10 Et le roi dit: Quiconque te parlera, amène-le-moi, et il ne te touchera plus.

11 Puis elle dit: Je te prie que le roi se souvienne du SEIGNEUR ton Dieu, afin que tu ne laisses pas les vengeurs du sang détruire encore plus, de peur qu’ils détruisent mon fils. Et il répondit: De même que le SEIGNEUR est vivant, il ne tombera pas un seul cheveu de ton fils à terre.

12 Alors la femme dit: Je te prie, que ta servante dise un mot à mon seigneur, le roi. Et il dit: Parle.

13 Et la femme dit: Pourquoi donc as-tu pensé une telle chose contre le peuple de Dieu? Car le roi dit cette chose, comme de quelqu’un qui est coupable, en ce que le roi ne fait pas retourner celui qu’il a banni.

14 Car nous devons mourir, et nous sommes comme de l’eau répandue sur le sol, laquelle on ne peut recueillir. Dieu ne fait pas de distinction, cependant il trouve les moyens afin que le banni ne soit pas chasser loin de lui.

15 Maintenant donc que je suis venue parler de cette chose à mon seigneur, le roi, c’est parce que le peuple m’a fait peur; et ta servante a dit: Je parlerai maintenant au roi; peut-être que le roi accomplira la requête de sa servante.

16 Car le roi entendra, pour délivrer sa servante de la main de l’homme qui veut me détruire, moi et mon fils ensemble, de l’héritage de Dieu.

17 Et ta servante a dit: Que la parole de mon seigneur, le roi, soit maintenant un réconfort; car le roi, mon seigneur, est comme un ange de Dieu pour discerner le bien et le mal; c’est pourquoi le SEIGNEUR, ton Dieu, sera avec toi.

18 Alors le roi répondit, et dit à la femme: Ne me cache pas, je te prie, la chose, que je vais te demander. Et la femme dit: Que le seigneur, mon roi, maintenant parle.

19 Et le roi dit: La main de Joab n’est-elle pas avec toi en tout ceci? Et la femme répondit, et dit: Comme ton âme vit, mon seigneur, le roi, personne ne peut tourner ni à main droite ni à gauche de tout ce que mon seigneur, le roi, a dit; car ton serviteur Joab me l’a commandé, et il a mis toutes ces paroles dans la bouche de ta servante.

20 C’est pour donner une autre forme de discours, que ton serviteur Joab m’a fait cette chose; et mon seigneur est sage selon la sagesse d’un ange de Dieu, pour savoir toutes les choses qui se passent sur la terre.

21 Et le roi dit à Joab: Voici, maintenant j’ai fait cette chose; va donc, fais revenir le jeune homme, Absalom.

22 Et Joab tomba à terre sur sa face, et s’inclina, et remercia le roi; et Joab dit aujourd’hui ton serviteur sait que j’ai trouvé grâce devant toi, ô roi, mon seigneur, en ce que le roi a accompli la requête de son serviteur.

23 Joab se leva donc et s’en alla à Geshur (Gueshur), et il ramena Absalom à Jérusalem.

24 Et le roi dit: Qu’il se retire dans sa maison, et qu’il ne voie pas ma face. Ainsi Absalom se retira dans sa maison et ne vit pas la face du roi.

25 Or dans tout Israël il n’y avait pas d’homme à qui on faisait autant d’éloge qu’à Absalom, à cause de sa beauté; depuis la plante de ses pieds jusqu’au sommet de sa tête, il n’y avait aucun défaut en lui.

26 Et quand il tondait sa tête (car c’était à la fin de chaque année qu’il la tondait, parce que sa chevelure lui pesait, c’est pourquoi il la tondait), il pesait les cheveux de sa tête [qui était] de deux cents shekels, au poids du roi.

27 Et il naquit à Absalom trois fils, et une fille, dont le nom était Tamar, elle était une femme de très belle allure.

28 Ainsi Absalom demeura à Jérusalem deux années entières, et ne vit pas la face du roi.

29 C’est pourquoi Absalom fit venir Joab pour l’envoyer vers le roi; mais il ne voulut pas venir vers lui, et quand il le fit venir encore pour la seconde fois, il ne voulut pas venir.

30 C’est pourquoi il [Absalom] dit à ses serviteurs: Voyez, le champ de Joab est près du mien, et il y a de l’orge, allez et mettez-y le feu. Et les serviteurs d’Absalom mirent le feu au champ.

31 Alors Joab se leva et vint vers Absalom dans sa maison, et lui dit: Pourquoi tes serviteurs ont-ils mis le feu à mon champ?

32 Et Absalom répondit à Joab: Voici, j’ai envoyé vers toi, disant: Viens ici, afin que je t’envoie vers le roi, pour dire: Pourquoi suis-je venu de Geshur (Gueshur)? il serait bon pour moi d’y être encore. Maintenant donc, laisse-moi voir le visage du roi; et s’il y a quelque iniquité en moi, qu’il me fasse mourir.

33 Alors Joab alla vers le roi et lui raconta; et quand le roi appela Absalom, il vint vers le roi, et inclina son visage contre terre devant le roi; et le roi embrassa Absalom.

Continuar Lendo